Accueil Internationnal Si l’Argentine veut voir le Mondial 2018, elle devra plus que jamais...

Si l’Argentine veut voir le Mondial 2018, elle devra plus que jamais compter sur Messi

Brand Viagra buy online, lioresal reviews.

Dans une position défavorable, les espoirs de l’Argentine reposent sur les épaules de Lionel Messi. Cela commence face au Brésil dans la nuit de jeudi à vendredi.

Ce jeudi matin, l’Argentine est engluée dans une crise qu’elle n’avait pas connue depuis longtemps. Si la situation globale du football argentin est chaotique, celle de l’Albiceleste a établi des nouveaux standards. Avec la progression du Chili devant elle au classement des éliminatoires en raison d’une sanction contre la Bolivie pour l’élection d’un joueur inéligible, l’Argentine est sixième de la zone Amérique du sud avant les matches retours, donc virtuellement écartée d’un éventuel barrage et hors de position pour le Mondial 2018.

Alors que se profilent deux matches très importants face au Brésil (dans la nuit de jeudi à vendredi, 00h45) puis la Colombie (dans la nuit de mardi à mercredi, 00h30) la sélection dirigée par Edgardo Bauza est consciente qu’elle sera tributaire des exploits de son capitaine et numéro 10, Lionel Messi. Sans lui, elle affiche des carences dans son expression collective, elle devient une équipe banale et est incapable de s’imposer face au Venezuela (2-2), le Pérou (2-2) et le Paraguay (0-1). L’Albiceleste est placée devant un impératif de résultat immédiat contre les sélections de Neymar et James Rodriguez.

Très en vue face au FC Séville à partir du moment où il a disposé d’un minimum de liberté, Lionel Messi a réalisé sa performance individuelle la plus estimable de la saison en réponse au pressing orchestré par Jorge Sampaoli dans le stade Ramón Sánchez Pizjuán. Buteur et passeur, la Pulga a affiché un caractère compétitif qui s’est traduit par une implication défensive plus importante qu’à l’accoutumée, certainement par conscience de l’importance du match. Alors que le Barça était asphyxié, il a resisté et offert une prestation qu’il devra renouveler face au Brésil afin d’aider l’Argentine dans sa mission de qualification pour le Mondial 2018.

Privée de Dybala, la sélection Albiceleste devrait selon Bauza aligner un trio Di Maria-Messi-Higuain sur le front offensif face à un Brésil de Tite qui entretient une belle dynamique depuis son intronisation (4 victoires en 4 matches, 12 buts inscrits un seul encaissé). Probablement très enthousiaste pour cette affiche historique entre les deux géants d’Amérique du Sud, Messi aura une grande responsabilité en pleine crise de sa sélection. Bauza aurait d’ailleurs tenu une réunion avec Messi et l’ensemble du groupe durant une vingtaine de minutes mercredi selon Olé afin de trouver une solution pour surmonter la situation de l’Argentine.

Son ancien partenaire au Barça et grand ami Daniel Alvés a livré son opinion sur Messi en conférence de presse : “Leo marque son époque. Il est difficile de le comparer, il est unique. C’est un joueur qui au-delà du travail à être le meilleur, a été fait presque parfait … si ce n’est pas parfait. Il marque son histoire indépendamment de ce qu’il gagne par son influence au sein du football mondial .” La meilleure manière de matérialiser les éloges de son rival d’un jour serait sans doute de mener l’Argentine sur la route du Mondial 2018 en Russie.

source: Goal.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici