Accueil A la Une Belgique: Diandy, de l’ombre à la lumière

Belgique: Diandy, de l’ombre à la lumière

Buteur contre Genk, Cristophe Diandy reçoit enfin les louanges qu’il mérite.

Dans le foot, il y a les buteurs qui sont toujours sous le feu des projecteurs et qui font systématiquement laUne buy Apcalis SX online cheap, generic dapoxetine. des journaux. Et puis il y a les joueurs de l’ombre. Ceux qu’on remarque à peine sur un terrain mais qui livrent un incroyable travail afin de permettre à leurs équipiers de briller.

Cristophe Diandy fait partie de cette catégorie. Discret, timide, même effacé, le Sénégalais ne dit jamais un mot plus haut que l’autre. Au point de parfois passer au second plan. Mercredi, il a (enfin) été mis sous les feux des projecteurs en inscrivant le but de la victoire des Carolos face à Genk. Une frappe venue d’ailleurs, qui a même surpris le buteur providentiel. “J’avais déjà tenté une frappe au but juste avant, mais j’avais mal pris la balle. Là, le geste était parfait. C’est forcément le plus beau but de ma carrière.”

En fin de match, c’est Diandy qui a été acclamé par le public et par ses équipiers. Lui qui est devenu un pion indéboulonnable du jeu carolo, il recevait enfin les vivats qu’il mérite tant son impact sur le jeu de Charleroi est devenu considérable. En 99 matches sous la vareuse du Sporting, c’était seulement son troisième but (deux en championnat et un en Coupe). “C’est vrai que mes équipiers me charrient souvent et se moquent gentiment de moi. Entendre le stade scander mon nom, c’était vraiment génial. Qu’est-ce que j’ai pensé après mon but ? Qu’il était temps que l’arbitre arrête la rencontre.”

Souvent considéré comme un joueur anodin à Mons, à OHL et même à Charleroi, Cristophe Diandy explose littéralement cette saison. Comme Charleroi. Et personne ne sait où ils s’arrêteront…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici