PARTAGER
Moussa Diouf milieu de terrain de l'USO, ici contre l'US Gorée

Les joueurs de football évoluant sous les couleurs de l’Union sportive de Ouakam, toutes catégories confondues, peuvent pousser un ouf de soulagement. La commission juridique de la Ligue de football professionnel a fait savoir que la sanction ne porte que sur l’entité Union sportive de Ouakam, les joueurs peuvent aller monnayer leur talent ailleurs.

Après la suspension du club de toutes les compétitions pendant les 7 prochaines années par la commission de discipline de la LSFP, suite au drame qui s’est produit lors de la finale de la Coupe de la Ligue contre le Stade de Mbour, le 15 juillet dernier au stade Demba Diop, faisant 8 morts dans les rangs des supporters mbourois, la question de l’avenir des joueurs suscitaient beaucoup d’interrogations. « Les joueurs ne sont pas concernés. C’est le club en soi qui a été suspendu et non pas les personnes physiques qui sont engagées. Donc, les joueurs sont libres de contacter le club de leur choix », a affirmé le président de la commission juridique de la Ligue de football professionnel, Lamine Diop, interrogé par la Radio Futurs Médias. Toutefois, M. Diop précise que « les joueurs sont sous contrat avec l’US Ouakam qui, malgré sa suspension, a un statut de club pro ». Qu’en sera-t-il donc après les 7 ans de suspension ? Reste à la Fédération et à la Ligue pro de définir clairement les modalités de transfert au cas où ces joueurs voudraient évoluer dans d’autres clubs.

Commentaires

commentaires

PARTAGER