PARTAGER

Devant un Stade Rennais percutant et parfaitement organisé, l’OM n’a pas existé (1-3).

Rami, Evra et maintenant Abdennour. Tous les défenseurs de renom de l’OM ont vécu un calvaire ce soir face à la vivacité de Sarr. Evra a notamment vécu un supplice face au jeune ailier, transfuge de Metz, et est impliqué sur les deux premiers buts encaissés.

L’OM ne s’est jamais relevé d’un début de match raté. Les Bretons menaient déjà 2-0 en dix minutes après que Whabi Khazri ait ouvert le score dès l’entame de match sur un centre d’Ismaila Sarr (2e) puis que Benjamin Bourigeaud ne fasse le break (10e). Enfin, c’est Joris Gnagnon qui est venu ajouter un troisième but au compteur à la reprise d’un coup-franc de Bourigeaud (70e), tandis que Morgan Sanson a sauvé l’honneur des Olympiens en fin de match (88e). Avec cette victoire, le Stade Rennais remonte à la 14e place. Marseille est 10e.

Ismaïla Sarr explique le sursaut rennais

« On a fait une super partie parce qu’on restait sur un match pourri et le coach a dit qu’on devait gagner des matchs sinon ça allait être chaud, a raconté l’ailier Ismaila Sarr(19 ans, 5 matchs et 1 but en L1 cette saison) au micro de Canal+. On a parlé entre nous les joueurs. On s’est dit, ‘ce match-là, il faut qu’on le gagne’. C’est une victoire collective. Le foot, c’est prendre du plaisir. »

Commentaires

commentaires