Mondial 2018 : un tirage corsé pour la Tunisie et le Maroc

Mondial 2018 : un tirage corsé pour la Tunisie et le Maroc

PARTAGER

Le Maroc et la Tunisie sont tombée sur du très lourd lors du tirage au sort de la Coupe du monde 2018 effectué ce vendredi après-midi à Moscou. Opposé à l’Espagne et au Portugal, le Maroc de Hervé Renard aura fort à faire dans la poule B et la Tunisie a hérité de deux grosses nations européennes, l’Angleterre et la Belgique.

A l’instar du Maroc, l’équipe de Tunisie est tombée sur du très lourd lors du tirage au sort de la Coupe du monde 2018 effectué ce vendredi après-midi à Moscou. Si les Aigles de Carthage ont hérité de l’équipe surprise de cette compétition, le Panama, ils vont surtout affronter deux sélections européennes qui prétendent à la victoire finale le 15 juillet prochain à Moscou : la Belgique et l’Angleterre. Rien que ça. En dépit de ce tirage particulièrement ardu, les Tunisiens veulent croire à une qualification pour les 8es de finale du Mondial et ne se mettent aucune barrière.

« Le Portugal et la Roja sont deux ogres »

« On a tout fait pour se qualifier. On est tellement heureux d’être là qu’il faut affronter ce groupe avec une grande motivation et ne pas s’avouer vaincus. Le premier match contre l’Iran va être déterminant, a constaté Hervé Renard au micro de TMC. Tout le monde voulait éviter l’Espagne, on en a hérité, merci beaucoup. Le Portugal et la Roja sont deux ogres. On va tout faire pour se qualifier pour les huitièmes de finale même si cela paraît très difficile. Rien n’est impossible en football, il faut y croire. »

Le match face à l’Iran fait en effet figure de rendez-vous décisif et crucial dans l’optique d’une éventuelle qualification pour les 8es de finale de la Coupe du monde. Car dans le même temps, le Portugal et la Roja seront en train de batailler. Si les partenaires de Younès Belhanda et Sofiane Boufal venaient à remporter leur premier match, ils se laisseraient ainsi une chance de concurrencer leurs rivaux pour la deuxième place du groupe. Le reste du programme des Marocains s’annonce donc délicat avec une opposition contre le Portugal et l’Espagne pour finaliser le tout.

Commentaires

commentaires

PARTAGER