PARTAGER

C’est avec un statut encore renforcé que le Paris Saint-Germain va entamer sa campagne de Ligue des champions. L’attente est évidemment énorme après le recrutement exceptionnel de cet été. Et surtout avec un trio d’attaque qui fait trembler toute l’Europe.

Les prémices paraissent très prometteuses. Un petit match à Metz et l’entente entre Mbappé, Neymar et Cavani a sauté aux yeux. Buts et passes décisives ont été au rendez-vous avec une réelle volonté de ne surtout pas se marcher sur les pieds malgré le peu d’entraînement en commun. Et dans ces cas-là, les talents s’additionnent forcément. Dès les premiers échanges de jeu, Mbappé et Neymar ont montré une envie de tous les instants, forcément alléchante, Cavani conservant son nécessaire instinct de buteur.

Et dans les mots, le jeune international français n’a pas caché son admiration pour le Brésilien n’hésitant pas à déclarer qu’il ferait tout pour l’aider à remporter le Ballon d’or. La star, c’est « Ney » cela ne fait aucun doute et c’est très bien comme ça. Mbappé veut apprendre de lui tandis que Cavani profitera avec joie que tous les projecteurs soient braqués sur lui, question de tempérament. Sur le terrain en revanche, il n’en laissera pas une miette, multipliant les appels ce qui représente un plus pour le trio entier.

Pour sa première européenne au Celtic Park, mardi, on attend évidemment d’en savoir encore un peu plus sur ce MCN qui pourrait bien affoler les compteurs cette saison. La profondeur leur va bien, cette tendance à repiquer dans l’axe aussi. C’est l’un des écueils à éviter, notamment face à des défenses regroupées. Ecarter au maximum avec un apport nécessaire des latéraux, profiter de la vitesse des trois attaquants, et garder cette joie commune. L’idée est claire. Avec eux, ça peut aller à 1000 à l’heure et ce sera également l’une des clés pour le Paris Saint-Germain. Si ça roule pour eux, tout ira bien pour le PSG.

Commentaires

commentaires