PARTAGER

Le gardien de but de l’équipe nationale du Sénégal de football remplacé par Pape Seydou Ndiaye à la 68e minute à cause d’une méchante blessure lors du match retour opposant les Lions du Sénégal aux étalons du Burkina Faso s’est expliqué sur cette affaire.

Le gardien de but de l’équipe nationale du Sénégal de football remplacé par Pape Seydou Ndiaye à la 68e minute à cause d’une méchante blessure lors du match retour opposant les Lions du Sénégal aux étalons du Burkina Faso s’est expliqué sur cette affaire. Le sociétaire du Horoya Ac a réservé l’exclusivité à son père Amadou Anta Ndiaye qu’il a joint au téléphone hier vers les coups de 13 heures. Approché quelques minutes après l’échange téléphonique avec son fils, Ndiaye père a bien voulu donner des nouvelles de son fils de gardien de but selon L’Observateur.

« Khadim Ndiaye m’a dit qu’il s’est bien rétabli. D’ailleurs il m’a confié qu’avant la fin du match,  il a été évacué dans une clinique de la capitale burkinabé où il a subi un scanner. L’examen a révélé que sa blessure n’est pas profonde. Et c’est pourquoi, il a été autorisé à voyager avec ses coéquipiers sinon les médecins ne prendrons jamais le risque de le laisser monter dans l’avion », m’a-t’il dit. Et de poursuivre : « Quand j’ai grondé Khadim Ndiaye pour lui faire comprendre qu’il ne devait pas prendre ce risque en cognant le poteau, vous savez ce qu’il m’a dit. « J’étais conscient que j’allais cogner le poteau, mais il fallait prendre  ce risque », témoigne-t-il.

Commentaires

commentaires