José Mourinho vole la vedette à Cristiano Ronaldo, CR7 s’agace

José Mourinho vole la vedette à Cristiano Ronaldo, CR7 s’agace

PARTAGER

Si les médias italiens ont apprécié le premier but en C1 avec la Juve de Cristiano Ronaldo, ils ont aussi et surtout mis en avant la provocation de José Mourinho.

Auteur de son premier but avec la Juventus en Ligue des Champions face à Manchester United, Cristiano Ronaldo avait tout pour être le héros du match hier mais c’était sans compter sur les cinq dernières minutes et les deux buts des Red Devils qui ont climatisé la Vieille dame (défaite 2-1). Si la performance de CR7 fait quand même les choux gras de la presse italienne, celui-ci doit quand même se résoudre à partager l’affiche avec son ancien coach José Mourinho, coupable d’avoir chambré le Juventus Stadium après la rencontre.

Ainsi, la Gazzetta dello Sport titre sur la « moquerie de Mou » en parallèle de la joie du Ballon d’Or portugais. « J’ai été insulté mais si c’était à refaire, je ne le referais pas à froid », s’est défendu José Mourinho, qui se fait quand même durement critiquer pour son geste.

Allusion à José Mourinho à la Une du Corriere dello Sport et de Tuttosport« Special Flop »pour le premier, faisant référence au nom du Special One ainsi qu’à la défaite d’une Juve loin d’être déméritante avec le but « incroyable » de CR7. Pour le second, c’est un jeu de mots que l’on pourrait traduire en français par « Mou-nitions enlevées », référence au coup raté par la Vieille dame mercredi soir. Tuttosport s’adresse de son côté à CR7 mais dans un registre différent, publiant une interview du sprinteur italien Filippo Tortu, lequel défie Cristiano Ronaldo aux 100 mètres.

A noter qu’en zone mixte, CR7 l’avait particulièrement mauvaise du scénario du match et l’a fait savoir : « Manchester United n’a rien fait pour gagner le match. Vous ne pouvez même pas parler de chance, parce que la chance ça se provoque et ce soir nous les avons simplement laissés revenir. C’est très décevant car nous aurions dû gagner ce match facilement en marquant trois ou quatre buts. MU n’a rien créé, ils ont eu deux occasions. Ils ont tout fait pour obtenir des coups de pied arrêtés, comme toutes les équipes anglaises que je connais bien. Mais nous allons apprendre de nos erreurs. »