CAF Awards à Dakar : la cérémonie va coûter près d’un milliard...

CAF Awards à Dakar : la cérémonie va coûter près d’un milliard au Sénégal

PARTAGER

La cérémonie de la CAF Awards se déroulera le mardi 8 janvier à Dakar. A quelques jours de la cérémonie qui désigne le meilleur joueur africain 2018, le cout de la cérémonie fait scandale au Sénégal. En effet, selon les informations du média sénégalais Emedia.sn, le gala va couter au Sénégal près d’un milliard de F CFA.

Après la sortie de Pape Diouf pour décrier les frais d’organisation du CAF Awards « on me dit que l’Etat du Sénégal donne 500 millions F Cfa à la Caf, cela me parait invraisemblable. Moi, je me pose des questions. Comment l’État peut donner 500 millions à une institution plus riche que lui ? La Caf est plus riche que le Sénégal proportionnellement parlant… », le média sénégalais emedia.sn a fait des révélations sur le cout exact de l’organisation de la cérémonie des CAF Awards « suite à une audience alors accordée par le Chef de l’Etat, Macky Sall, au président de la CAF, le Malgache Ahmad Ahmad, le Sénégal s’est engagé à casquer la rondelette somme d’un million de dollars US (soit près de 600 millions F CFA) en guise de « ticket d’entrée », sorte caution ou de droits d’organisation à payer à la Confédération africaine pour obtenir le droit d’accueillir l’organisation des CAF Awards. Mais, en plus de cette somme, c’est au Sénégal de s’acquitter des frais d’organisation de l’évènement qui s’élèvent à plus 600 000 dollars US (près de 350 millions F CFA). Ce qui porte l’enveloppe à un montant global de près de 950 millions F CFA ! », a laissé entendre le média sénégalais.

Suite à ces révélations, le ministère des sports du Sénégal a réagi « « Il est bon de préciser. Concernant les Caf Awards, le débat est faussé si on veut voir les choses sous l’angle du budget. Ce n’est pas l’objectif. Comme pour la Coupe d’Afrique ou pour toute autre activité internationale, il y a un cahier de charges à respecter. Pour les Caf Awards, il faut savoir que l’organisation de l’évènement n’est pas une compétition que le mieux offrant remporte. C’est le président de la CAF qui a sollicité le président Macky Sall lors d’une audience pour lui faire part de la volonté d’organiser l’évènement chez nous. Le président Sall lui a donné son aval et la Caf a écrit une lettre pour notifier le cahier de charges qui exige un montant d’un million de dollars US et un autre de 600 millions F CFA pour le budget du comité local (d’organisation)», a déclaré Matar Bâ, le ministre des sports du Sénégal.