Accueil A la Une Bordeaux. Younousse Sankharé licencié ?

Bordeaux. Younousse Sankharé licencié ?

Selon 20 Miunutes, Younousse Sankharé pourrait faire l’objet d’une procédure de licenciement après avoir été mis à pied.

Younousse Sankharé et Bordeaux, ça sent vraiment la fin. Proche de rejoindre Leganés cet été, le milieu international sénégalais (29 ans, 7 sélections) est finalement resté chez les Girondins. Son club a même annoncé ce jeudi, via un communiqué officiel, la réintégration des joueurs écartés pendant la durée du Mercato le temps qu’ils se trouvent un point de chute. Thomas Carrique, Jonathan Cafu et Paul Baysse étaient concernés, comme Sankharé. Sauf que l’ancien Parisien, aussi passé par Dijon et Guingamp, est le seul des quatre à n’avoir pas pu accéder au parking du club et aux vestiaires des joueurs. Et pour cause, comme l’explique 20 Minutes, il a été mis à pied à titre conservatoire pour une semaine par le club bordelais, qui a ouvert une procédure disciplinaire, sans que ses motivations soient encore connues.

Sankharé viré ? « Ça va être un combat »

Cette décision lui a été annoncée par Frédéric Longuépée, président délégué des Girondins, lors d’une réunion impromptue en compagnie de son agent, à laquelle assistaient aussi un huissier et un membre du service des ressources humaines du club. D’après les informations de 20 Minutes, Sankharé devrait être convoqué dès la semaine prochaine pour un entretien préalable à un licenciement. « Ça va être un combat », a indiqué un proche du dossier au quotidien gratuit. Jamais réellement entré dans les plans de Paulo Sousa, le natif de Sarcelles avait notamment enchaîné 7 matchs de L1 sans la moindre minute en fin de saison dernière, avant de revenir pour la dernière journée à Caen. Sankharé y avait d’ailleurs inscrit l’unique but de la rencontre (0-1), pour un succès bordelais qui mettait fin à une série de 6 défaites de rang. Sous contrat jusqu’en 2021, il a disputé 84 matchs toutes compétitions confondues (19 buts et 9 passes décisives) en deux saisons et demie à Bordeaux, où il était arrivé en provenance de Lille en janvier 2017.