PARTAGER

Dans une interview accordée à beIN Sports, Arsène Wenger évoque la non-venue de Kylian Mbappé à Arsenal et estime que le nouveau joueur du PSG n’est autre que « le nouveau Pelé ».

Arsène Wenger ne s’en est jamais caché, il aurait aimé avoir Kylian Mbappé sous sa direction à Arsenal. « La seule chose que je peux dire, c’est que nous faisions partie des candidats à vouloir le recruter. On lui a parlé. Je connais le garçon. Je pense qu’i a une intelligence, une personnalité et une confiance en lui exceptionnelles. Etait-il proche de signer pour Arsenal ? Je ne sais pas car nous étions en concurrence avec beaucoup de clubs. » Les regrets du manager des Gunners semblent davantage se situer sur le mercato 2016 que sur celui qui vient de s’achever : « Cette saison, je pense que nous n’étions pas vraiment proches de le faire signe. La saison dernière, davantage. »

Wenger ne tarit pas d’éloges sur le jeune prodige français et se montre même dithyrambique au moment de le comparer à d’autres anciens grands joueurs. « J’ai dit à mes amis : Mbappé est le nouveau Pelé. Parce que comme lui, il a le charisme, la personnalité, la confiance en lui. Vous n’avez pas l’impression de parler à un garçon de 18 ans quand vous lui adressez la parole. Quand il a ballon, il vous donne l’impressions que quelque chose de spécial peut se passer. »

L’ancien entraîneur de Monaco détaille les caractéristiques de l’international français qui font que, selon lui, il fait partie de la classe des très grands : « C’est une histoire de balance entre la capacité à éliminer l’adversaire et savoir se déplacer quand on n’a pas le ballon. Il est fantastique. Le timing de ses appels est excellent. Il y a des fois, vous devez finir seul. D’autres fois, vous devez passer la balle à quelqu’un d’autre. Ceux qui peuvent savent prendre la bonne décision et concrétiser leurs occasions, ce sont de grands joueurs. Et Mbappé s’est rapidement installé dans cette catégorie. Il peut devenir le meilleur joueur du monde. »

Commentaires

commentaires

PARTAGER